Quelles sont les relations agriculture-élevage ?

L’agriculture et l’élevage ont été exercés depuis des millénaires. Ils sont classés parmi les activités primaires. Une grande partie de la population mondiale vit de l’agriculture et de l’élevage. Ce sont des activités qui garantissent la survie des êtres humains. En effet, les extrants de ces activités sont les bases de notre alimentation. Il est possible de combiner l’agriculture et l’élevage. Plusieurs fermiers tirent profit de la mise en parallèle de l’agriculture et l’élevage. Cela permet de valoriser les ressources disponibles. Il existe plusieurs relations agriculture-élevage qui peuvent être exploitées.

La force animale au service de l’agriculture

Les agriculteurs actuellement recourent à des machines conçus pour travailler la terre. Il est important de savoir que les animaux peuvent être utilisés à la place de ces machines. Les bœufs peuvent labourer la terre. Cela permettra d’optimiser les ressources qui sont à portée de main. Traditionnellement, les riziculteurs ont recours à la force animale. Pour le transport des produits, la force animale est aussi suscitée. Pour les produits qui sont livrés à proximité de la plantation, les charrettes sont utilisées dans certains pays. Ces moyens de transport ont besoin d’être tiré par les bœufs ou des chevaux. C’est à la fois une économie d’argent et une économie d’énergie. Les animaux facilitent le travail des hommes.

Fertiliser le sol avec des excréments d’animaux

Le sol a besoin d’être nourri pour être fertile. Utiliser des engrais est la meilleure façon de fertiliser le sol. Plusieurs types d’engrais sont vendus sur le marché. En élevant des animaux, vous n’êtes pas obligés d’acheter des engrais. En effet, les déjections animales constituent les engrais biologiques. En mélangeant les déjections animales avec les déchets d’aliments, il est possible de fabriquer des engrais bien riches pour fertiliser le sol. Il n’est plus nécessaire de consacrer un budget pour les achats d’engrais. Les sols concentrés d’excréments de bœufs sont des sols très fertiles. Faire le tour des domaines pour ramasser les excréments d’animaux doit devenir un réflexe pour les éleveurs.

Planter soi-même la nourriture des animaux

Les animaux ont besoin d’être entretenu. Il faut prêter une attention particulière à leur alimentation. Exploiter la terre cultivée pour planter la nourriture des animaux est une façon de combiner les deux activités. Investir dans la nourriture des animaux entraîne des dépenses à part pour les éleveurs. Les terres mises en repos sont souvent recouvertes de verdures. Il n’est même pas nécessaire de consacrer des partielles entières pour la nourriture des animaux. C’est une occasion de laisser les ruminants profiter des plantes vertes sans se soucier d’autres nourritures. Les graines, les légumes et d’autres déchets alimentaires sont transformés en provendes. Ces dernières sont à la base de la nourriture de certains animaux comme les volailles.