Qu’est-ce que le « dumping social » dans la crise agricole ?

Le dumping social est un fléau qui touche différents domaines et le secteur agricole n’y a pas échappé. Il possède des répercussions importantes qui alimentent la crise agricole qui sévit déjà en Europe. Qu’est-ce que le dumping social à avoir avec cette crise ? Découvrez l’essentiel à savoir dans les prochaines lignes.

Dumping social : définition

Le dumping social dans la crise agricole signifie trouver de la main-d’œuvre peu chère ailleurs. C’est une pratique qui est devenue courante dans le secteur agricole, car les entreprises y œuvrant sont toujours à la recherche de la meilleure marge bénéficiaire. Elle alimente la crise agricole qui sévit déjà, car le marché local est souvent défavorisé.

En effet, les entreprises délaissent les travailleurs locaux en sous-traitant le travail. Par ailleurs, ces derniers ne peuvent s’aligner sur les mêmes tarifs, car le coût de la vie est moins élevé dans les pays concernés.

On peut également dire que cette pratique consiste à faire passer l’argent avant l’humain. Effectivement, la crise agricole est le résultat d’un mauvais équilibre entre les emplois disponibles et les personnes qualifiées. Les entreprises ferment donc les yeux sur le fait de contribuer d’aider les travailleurs à gagner leur vie pour privilégier leurs gains financiers.

Conséquences

La principale conséquence du dumping social dans la crise agricole est la hausse du taux de chômage. Chaque année, beaucoup décident de se lancer dans une carrière agricole. Cependant, la majorité ne trouvera pas d’emploi dans le secteur, car ils seront soumis à une concurrence déloyale avec les travailleurs alignant des tarifs très bas.

De plus, ces prix bas ont des répercussions sur la qualité des produits obtenus. La raison est que les travailleurs externes ne sont pas forcément plus qualifiés que ceux locaux. Souvent, le produit passera le seuil d’acceptabilité sans pour autant atteindre l’excellence.

Dans certains cas de dumping social, le marché local est carrément abandonné. La raison est que la production en elle-même est délocalisée. La conséquence à cela est que les fonds ne parviennent que partiellement à intégrer l’économie locale entrainant la crise agricole.

Les solutions envisageables

Pour éviter le dumping social, il est important de sensibiliser les entreprises. Il est important de les conscientiser sur leur rôle dans l’économie au niveau agricole. D’ailleurs, ce plan d’action doit être appuyé par différents aides afin de les motiver. Par exemple, cela peut se faire par la réduction des différentes taxes afin d’augmenter leur marge bénéficiaire sans toucher aux travailleurs locaux.

En outre, établir des règlementations gouvernementales sur ce sujet est également primordial. Dans un contexte où la crise agricole fait rage, il est du devoir du gouvernement de veiller à maintenir l’équité entre les entreprises et les travailleurs. Cela peut se mettre en place en établissant un seuil d’extériorisation du travail par exemple.